Le Female Techcamp TOGO 2018 sous l’oeil de sabialafia

Hellooo Helloo, comment allez-vous par ici ?? Joyeux Ramadan aux musulmans et bonne fête de Pentecôte à nos amis chrétiens; que la raison demeure dans vos plats 🤣😂 (la gourmandise est un vilain défaut)
et que les bénédictions soient!! 

Aujourd’hui nous parlons d’un sujet qui n’a “techniquement” rien à voir avec les thématiques dont nous débattons d’habitude sur ce blog  mais qui en réalité a tout à voir car sans son existence vous et moi n’aurions pas autant de facilité à communiquer et nous informer. Vous l’aurez compris, il s’agit de la TECHNOLOGIE !! Même si c’est le genre de sujet qui ennuie certains d’entre vous, buvez un verre d’eau fraîche et continuez quand même à lire 🤣😝

Le blogging fait partie de mon job; je ne me présente pas juste sous le titre de kinésithérapeute mais aussi comme bloggeuse en Santé/ bien-être. En rappel pour les nouveaux (soyez les bienvenus en passant 🤗) il y a un peu plus d’un an que l’aventure Sabialafia a commencé quelque part en Afrique et je suis plus que fière que le premier événement tech pour lequel ma candidature ait été retenue se déroule dans mon propre pays, j’ai nommé le Female Techcamp TOGO 2018.

Ce RDV de technologie 100% féminin né du rêve de Miss Nadege AFOUTOU (coordinatrice du programme) qui s’est donnée pour challenge d’emmener les jeunes étudiantes et entrepreneures à s’approprier les métiers de ce monde trop souvent “dominé” par la gente masculine, en est à sa 5è édition. Cette année ce sont les locaux Amercican Corner des Universités de Lomé (où j’ai été sélectionnée) et de Kara qui ont accueilli la soixantaine de participantes pour les sept jours de travaux du camp.

Actuellement volontaire au Centre National d’Appareillage Orthopédique et de Rééducation (CNAO), je n’ai malheureusement réussi à suivre que la cérémonie de lancement, une partie de l’atelier pratique de coding modéré par Mr Eklou AMEMASSOVOR A.K.A Open  et l’atelier sur la confiance et l’estime de soi animé par Mr Luc AGBETOHOU. Les nanas tech ont également été formées entre autres à la fabrication d’ordinateurs à partir de matériaux recyclés, le blogging,  les éléments de l’identité visuelle d’une marque, les techniques de création d’une entreprise, le métier de journaliste web, les paiements en ligne, la prévention des cancers du sein et du col de l’utérus  pour ensuite clôturer en beauté avec  une projection des réalisations des participantes.

       

Le moins qu’on puisse dire c’est que cette 5è édition a été riche découvertes et en couleurs. J’ai été très heureuse de faire la connaissance du Dr Beauty, une étudiante en 6è année de médecine car pour une fois dans ce genre de rencontre, je ne me suis pas sentie toute seule dans mon domaine. J’ai échangé avec des jeunes femmes dynamiques et très drôles qui malgré mon absence m’ont fait ressentir que j’appartiens désormais à la grande famille des nanas tech de mon pays. Félicitations à toutes et un grand BRAVO à Miss Nadege et son équipe. WHO RUN THE WORLD ?? GIRLS!!!

 

 

 

Commentaires

  1. CHAKRAN Akibou

    En tout cas, moi je kif.
    Je ne pourrai pas faire un long commentaire. Car je suis dépassé. Que dis-je ? Je suis sidéré par l’éloquence avec laquelle le sujet est rédigé.
    Le fond du sujet est sans équivoque.
    La forme est limpide.
    Si je continue de faire des qualifications vous vous croirez être au top.
    Je laisse la deuxième partie de mon intervention au jour qu’il plaira à l’éternel des armées de délier ma langue, d’ouvrir mon cœur pour apporter des suggestions.
    Espérant que le prochain blog sera meilleur, je te dis bravo ma belle.

    1. Auteur
      de l’article
  2. Prince

    Waahou, félicitation ma chérie, que le Seigneur t’accompagne, qu’il soit toujours de ton côté et t’accorde tout ceux dont tu aura besoin pour ce future meilleur

    1. Auteur
      de l’article
  3. Ket

    Le monde technologique n’est pas un monde mystérieux, mais un, plein de passion. Et j’encourage les “go” à
    le persser et s’en y imprégner.

    1. Auteur
      de l’article
    1. Auteur
      de l’article
    1. Auteur
      de l’article
    1. Auteur
      de l’article

Répondre à Prince Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *